[J]E T'AIME, [U]N PEU, [B]EAUCOUP, [P]ASSIONNEMENT, [A] LA FOLIE [...]
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 __{C}aprice*

Aller en bas 
AuteurMessage
Caprice Terri
• In My Dangerous World •

avatar

Féminin Nombre de messages : 9
Age : 25
[ LOVE ] : _Je te trouve bien curieux! *
[ MOOD THEME ] : _Solitaire et Nostalgique. *
Date d'inscription : 24/10/2007

ABOUT YOU
AFFINITES ?:
OU EST-TU ?:
QUE PENSES-TU DE QUIET SOUL ?:

MessageSujet: __{C}aprice*   Mer 24 Oct - 15:11

I - EN AVANT CUPIDON ! :



Nom : Terri

Prénom : Caprice

Surnom : Elle n'e a pas et trouve ça très bête de lui en donner. Elle trouve son prénom bien comme il est. Cependant, les personnes avec qui elle est proche peuvent lui donner un petit surnom amical, tant qu'il n'est pas idiot..

Age : 22 ans

Lieu et Date de Naissance : Caprice est née un beau matin de Février. Plus précisemment le onze février mille-neuf-cent quatre-vingts-quinze.

II - CARACTERE DE COCHON ? :

Caractère : [7 lignes minimum] Caprice Terri...Une bien jolie jeune fille avec un aussi bon, et mauvais à la fois, caractère. Caprice est quelqu'un de très terre à terre, la jeune femme, par exemple, ne croit pas au destin. Et les phrases du genre "c'était écris dans les lignes du destins", ça, on oublie devant Caprice! La petite blondinette est une personne très active. Depuis ses 16 ans, elle participe à des manifestations caritatives et elle est toujours au rendez-vous! On pourrait même aller jusqu'à dire de Caprice qu'elle est...hyperactive. Elle bouge sans cesse, il lui serait impossible de rester des heures sur son canapé sans bouger. Elle fait seulement une petite entorse à cela pendant ses cours. Elle est très solitaire d'ailleurs. Elle se renferme de plus en plus sur elle-même, s'inventant même quand elle était petite, des amis imaginaires. Elle a trop tendance à suivre ses impulsions, ce qui en rajoute encore plus à son incohérence, puis qu'elle est capable de dire quelque chose puis de changer d'avis tout de suite après, mais maintenant, elle a pris à se corriger, avec le temps. Même pour les lourdes décisions, elle se fit à son intuition et à son idée du moment. Elle est très franche, un peu trop, on lui demande ce qu'elle pense, elle dira tout sans hésiter. Elle est très naïve dans l'ensemble, et assez insouciante. Voyons un peu ses goûts maintenant: Ce qu'elle aime? La liste est bien courte! Caprice, comme son nom l'indique, est tout d'abord très capricieuse! Donc pas la peine de lui refiler le vieux jouet de la famille, et elle vous le jettera à la figure en vous riant au nez. Elle aime tout d'abord le droit, c'est pourquoi elle voulait faire des études de droit pour faire le même métier que son pére adoptif. Donc elle est vraiment accro à ses études, c'est pourquoi, souvent on la traite d'intello. Pourtant, la jeune fille éprouve un réel amour envers les vêtements, elle adore faire du shoping entre amies. Caprice déteste plus que tous les hypocrites. Elle n'aime pas les gens qui ne sont pas franc. Qui pense noir alors qu'ils disent blanc. Ceux qui disent "tu es superbe habillé comme ça" alors qu'ils pensent "elle à l'air d'un épouvantail!". Caprice est donc très difficile dans le choix de ses fréquentations. Du au faite qu’elle fut adopté trés tars, elle fut très solitaire pendant les mois qui suivirent son adoption. La jeune fille c’était renfermé sur elle-même, elle ne voulait manger qu’en petite quantité, voir pas du tout, sûrement pour un peu attirer l’attention vers elle. Puis, avec le temps, Caprice commença à se faire à sa nouvelle famille. Et maintenant elle est même en très bon rapport avec sa famille adoptive.

Votre personnage en 3-4 adjectifs : Capricieuse_attachante_lunatique.


III - NARCISSIQUE ? :

Physique : [6 lignes minimum] Caprice est, dans l'ensemble, une trés jolie femme avec un certain charme. La jeune demoiselle est blonde comme les blés (mais elle changea vite sa couleur de cheveux qui ne lui plaisait pas!), ses cheveux sont légerement bouclés et ils déscandent à longueur des épaules ou du haut du dos. Caprice à une taille convenable, une taille assez petite quand meme car elle mesure 1 mètre 63. Elle se fait donc facilement dépassé par tous les garçons, sauf exeption bien sur^^ . La petite blondinette n'est pas épaisse du tout, c'est une des rares jeune filles à pouvoir mangé autant qu'elles veulent alors qu'elles ne prendront pas un gramme! Grace à sa taille et à son poids, la jeune fille à donc une allure élancé et élégante... Caprice à les yeux d'un magnifique vert-bleu profond. Elle a un regard trés intence qui en fait toujours craqué certains... LMa jeune fille est plutôt fière de son physique même si l'on ne pourrait pas non plus la qualifier de gravure de mode.

Style vestimentaire : Caprice est trés trés compliqué en look vestimentaire. Elle adore les chose simplement coloré (c'est à dire, blanc ect... mais pas de couleur bariolé) mais elle adore que le model du vetement soit compliqué, mais ca c'est uniquement pour les hauts. Pour ce qui est des bas, elle aime tout particulièrement mettre des jean. Sinon, Caprice aime bien avoir des petits détailles qui flash, comme une petite broche par la, ou une petite broderie ect.. Certaine fois, la jeune fille se met aussi des faux ongles quand elle juge que sa tenue les met en valeur. La jeune fille aime beaucoup mettre du blanc en haut au plutôt des couleurs pastels de préference.

Célébrité sur l'avatar : Blake Lively.

IV - STORY :

Histoire : [15 lignes minimum] A venir. .

V - WHAT ABOUT YOU ?

Jugez votre RP sur une échelle de 20 : Je dirais seize ou dix-sept sur vingts...

Jugez le forum sur une échelle de 20 : J'aime beaucoup, j'adore le contexte et les personnages vacants sont interessant ainsi que le design. Ca me fait aussi penser à un forum. "In love".

Comment avez-vous connu le forum ? : Alors soyons franches, avec la mémoire de poisson rouge dont je suis dotée, je ne suis pas capable de m'en rappeller. Désolé.

Votre présence sur celui-ci : Logiquement tous les jours après les cours. Et pour le week-end je devrais être souvent là sauf si je vais m'occuper ailleurs.

Autre chose à ajouter ? : OK


Dernière édition par le Mer 24 Oct - 15:31, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberty Morgan
• To Be Marshmallow •

avatar

Féminin Nombre de messages : 656
Age : 27
[ LOVE ] : { My Dirty Little Secret } *
[ CITATION ] : { With Tired Eyes, Tired Minds, Tired Souls, We Slept } *
[ MOOD THEME ] : { Don't Worry, Be Happy } *
Date d'inscription : 30/09/2007

ABOUT YOU
AFFINITES ?:
OU EST-TU ?:
QUE PENSES-TU DE QUIET SOUL ?:

MessageSujet: Re: __{C}aprice*   Mer 24 Oct - 15:14

WELCOME *

Le deuxième code est assez dur à trouver, il faut bien lire toutes les règles.

_________________
LIBERTY IS A DRAMA QUEEN.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goodquietsoul.heavenforum.com
Caprice Terri
• In My Dangerous World •

avatar

Féminin Nombre de messages : 9
Age : 25
[ LOVE ] : _Je te trouve bien curieux! *
[ MOOD THEME ] : _Solitaire et Nostalgique. *
Date d'inscription : 24/10/2007

ABOUT YOU
AFFINITES ?:
OU EST-TU ?:
QUE PENSES-TU DE QUIET SOUL ?:

MessageSujet: Re: __{C}aprice*   Mer 24 Oct - 15:25

Histoire : [15 lignes minimum] Caprice est née le onze février mille-neuf-cent quatre-vingts-quinze. Elle passa une petite enfance heureuse jusqu'à ses quatre ans. Sa famille était assez aisée, elle ne manquait de rien et était même plutôt gâtée.

Dès ses trois ans, elle commença à jouer avec la peinture, les pastels et les feutres. Elle aimait beaucoup dessiner. Alors, Victoria et Jack Terri, ses parents la priaient de s'appliquer dans ses dessins et dans ses coloriages, mais elle faisait tout comme elle le sentait, elle préférait mettre de la peinture partout, en faisant des formes abstraites, et colorier tout autour sauf là où il le fallait.

Même étant petite, elle commençait déjà à se démarquer, au grand désespoir de ses parents. Ceux-ci étaient tirés par quatre épingles, ne supportant pas la non-conformité. Ils méprisaient les gens ayant le moindre détail sortant de l'ordinaire, les regardaient de haut, les considéraient comme la "basse société". Et ils ne voulaient pas que leur fille devienne ainsi. Ils ne savaient pas ce qui les attendrait ! Ils allaient être servis...

Quand la petite atteignit ses quatre ans, ils l'inscrivirent dans une école privée qui formait des petit génies. Elle apprit à lire et à écrire, mais elle n'écoutait pas en cours, elle dessinait, elle rêvassait. Comme ses professeurs voyaient qu'elle aimait l'art, ils essayèrent de lui apprendre les bases de la perspective, et d'autres techniques. Mais même si la fillette semblait comprendre, elle faisait toujours ses formes abstraites. Et dans les cours généraux, elle répondait à côté de la plaque, en fait ses réponses n'étaient pas dites au hasard, il y avait une réelle recherche, ainsi on pouvait se rendre compte que certaines rimaient ou avaient la même sonorité, mais toujours était-il que c'était inexact.

Elle n'avait pas d'amis, les élèves la trouvaient idiote. Et bien sûr, ça avait des conséquenses sur ses parents. Ils avaient honte de leur fille, d'abord ils avaient essayé de lui faire comprendre gentiment qu'elle devait écouter en classe et d'améliorer. Puis voyant qu'elle était toujours aussi nulle, ils avaient payé une douzaine de professeurs particuliers. Mais aucun n'arrivait à faire entrer des connaissances dans la tête de la gamine.

Peu de temps après, le directeur de l'école pour surdoués expliqua aux parents que son établissement n'était pas fait pour leur fille, ils prirent très mal la nouvelle et passèrent leurs nerfs sur Caprice . Son père la prit par les cheveux et la traina par terre jusqu'à sa chambre, en lui tirant les cheveux. Sa mère lui criait qu'elle était stupide et qu'elle ne servait à rien. Elle avait alors cinq ans. Elle ne broncha pas, ne pleura pas, gardant tous ses sentiments enfouis au fond d'elle. Elle trouva le moyen de les expliquer. Alors qu'elle était consignée dans sa chambre, elle prit tous ses tubes de peinture et commença à dessiner sur les murs en faisant toujours des formes abstraites. Abstraites mais signifiant quelque chose. Surtout les couleurs qu'elle avait utilisées et les formes qu'elle avait tracées. Elle avait fait couler le rouge tout le long du mur, comme pour le sang, la blessure ; elle avait fait une grosse tache de bleu au milieux, représentant une tristesse sans fin qui l'envahissait ; et puis le noir, de longs traits noir réguliers, la violence et les blessures, mais aussi ses pics de colère qui se manifestaient en peinture. Tout ce qui était à présent devant elle sur ce mur représentait ce qu'elle avait au fond d'elle, ses émotions, ses sentiments. Et finalement c'était ça, l'art. Ce qui ne réjouit pas pour autant ses parents. Quand ils entrèrent dans la chambre et virent l'oeuvre de Caprice, ils se mirent tout d'abord à hurler de rage, puis ils attrapèrent la petite. Elle ne se débattit pas, les fixant de ses yeux marrons portant une lueur d'inocence. Un regard qui n'attendrit pas les adultes pour autant, ils donnèrent une bonne racclée à leur fille avant de l'enfermer dans le placard, avec une lampe de poche, un petit cahier, et un stylo. Elle devait copier la phrase "Je ne dessinerai plus sur les murs." jusqu'à ce qu'elle ai fini les trentes pages du cahier. Avant, elle ne sortirait pas. Elle ne se calma pas, bien au contraire, elle remplissait son cahier de dessins et de gribouillis en tout genre, et quand elle finit son cahier, elle s'attaqua aux murs et à la porte du placard. Elle y resta deux jours, sortant juste une fois par jour pour boire et aller aux toilettes, à la fin du deuxième jour, ses parents examinèrent le placard et le cahier. Mais qu'est-ce-qu'il feraient donc de cette enfant ? Elle se prit encore des giffles et des coups de pieds, mais ils la libérèrent, de toute façon ils ne pouvaient rien faire d'autre. Ils ne savaient pas comment s'occuper d'elle.
L'année qui suivit, ils ne cherchèrent pas à l'inscrire dans une école. Ses journées Caprice les passait à dessiner, ou à chercher d'autres moyens d'exprimer son art. Elle était seule, ses parents choisissaient les enfants qu'elle devait fréquenter, mais ceux-ci se rappelaient de l'épisode de l'école et la méprisaient parce qu'il la trouvait idiote et non digne de leur amitié. Elle ne les aimait pas non plus. Elle commença à s'inventer des amis imaginaires, et il lui arrivait souvent de parler toute seule.

Ses parents s'absentaient souvent, dans ces moments là elle était sous la surveillance d'une femme. Elle se tenait sage, avec elle, mais dès que Victoria et Jack rentraient, la fillette se transformait en une petite peste. Elle avait beau se prendre des coups, elle recommençait à énerver ses parents de plus en plus. Elle s'amusait à casser la vaisselle et à assembler les bouts d'assiettes et de verres, en mosaïque, les collant les uns à côté des autres sur le tapis à l'aide de la superglue. Elle recommençait à peindre sur les murs, elle découpait les rideaux et les housses de canapé pour les coudre ensemble... Les adultes avaient beau la punir de toutes les manières, elle recommençait, encore et encore. Elle se fichait de souffrir, ce qu'elle voulait c'était s'exprimer de toutes les manières.

Et son entrèe à l'école primaire publique, à l'âge de six ans, ne la fit pas changer, bien au contraire ! Elle trouvait plus de moyens encore de faire des bétises. Ainsi, un jour elle réccupéra une pelote de laine et commença à la passer sous sa chaise, puis la chaise du voisin et pour finir, toutes les chaises étaient accrochées ensemble. L'institutrice était perdue, de même que les parents. Ceux-ci emmenèrent leur fille voir un psychologue, ils pensaient qu'elle avait surement des problèmes mentaux. Mais il ne décela rien de particulier chez la fillette, quand elle était avec lui, elle se comportait comme toute enfant de son âge. Les réponse qu'elle lui donnait aux questions qu'il posait, laissait deviner qu'elle était même très intelligente, et mature et qu'elle était très créative. Quand les parents racontaient ce qu'elle faisait à la maison et à l'école, il leur expliqua que c'était provisoire, que ça ne devrait pas durer.

Caprice atteignit ses sept ans, et pourtant elle continuait toujours. Un jour, elle prit une bouteille de vin à ses parents, et commença à la tenir en l'air, pour faire couler la boisson. Elle se déplaçait, de sorte à ce que le vin par terre forme des courbes et des volutes, sur le sol, elle trouvait ça joli. Quand ses parents apperçurent ce qu'elle avait fait, elle eut droit au placard pendant une semaine.

Et plus le temps passait, plus elle continuait, trouvant tous les moyens de faire enrager la famille. En cours, elle continuait à répondre à côté, et pourtant, aux contrôles elle avait tout juste, du moins juste assez pour passer en classe supèrieure. Elle était soupçonnée de tricherie, par ses instituteurs, alors pour leur prouvait qu'elle savait ses leçons, elle les défia un jour de lui donner une interrogation orale. Elle répondit tout juste. Surpris, les instituteurs parlèrent aux parents de ce qu'avait fait leur fille. Il se révélait qu'elle était très intelligente, mais juste qu'elle n'avait pas envie de respecter ce qu'on lui imposait, de faire comme il lui plaisait. Les parents devaient impérativement expliquer à Caprice qu'elle ne s'en sortirait pas comme ça dans la vie, et qu'elle devait changer. Elle les écouta patiemment, et répondit franchement, trop franchement même : "Je veux faire seulement ce dont j'ai envie. Je ne veux obéir à aucune loi." Elle se prit un coup de poing dans le ventre de la part de son père.

Elle souffla ses dix bougies. Son gâteau, c'était elle qui avait tenu à le faire, en mélangeant un peu tous les ingrédients qui lui tombaient sous la main. La présentation était jolie, mais le goût, infect. Elle se mit à rire, quand elle vit la tête que tirait sa mère en se forçant à manger le gâteau. Et pour la première fois depuis longtemps, et la dernière de sa vie, elle et ses parents se mirent à rire ensemble, donnant l'impression d'une famille heureuse et unie.

Peu de temps après, elle se regarda un jour dans le miroir d'une autre manière. Elle se trouvait belle. D'une beauté spéciale. Elle aimait ses cheveux. Elle les aimait, et elle voulait les garder, les garder dans sa valise ou elle conservait les objets qu'elle trouvait beaux. Elle prit les ciseaux et se coupa les cheveux. Complètement. Elle les récolta, et ensuite les mit dans sa valise. Quand sa mère apperçut la tête de sa fille, elle hurla, giffla sa fille, et alla directement acheter une perruque. Mais Caprice ne la portait pas, elle se trouvait moche avec. Et elle se trouvait moche sans. Elle se fichait d'être moche, ce n'était pas ça l'essentiel. Et elle commença à apprécier les cheveux des autres, elle se promenait avec ses ciseaux et coupait les cheveux des personnes qu'elle croisait dans la rue, toutes les personnes rousses. Elle n'aimait pas les autres couleurs, le blond était trop pale, et le bruns trop foncé, quand au noir, il était dénué de couleur. Elle le faisait discrètement bien sûr, personne ne s'en rendait compte, ou du moins, ils s'en appercevaient trop tard.

Deux ans passèrent, et au bout de ce temps, elle avait reccueillit assez de cheveux. Elle les accrocha ensemble, et commença à les tresser. La tresse une fois finie atteingnit cinq mètres. Elle l'enroula autour d'elle même et la glissa dans la valise.

Une fois le délire des cheveux fini, elle regarda sa peau, une idée lui vint à l'esprit. Elle prit un compas et commença à graver des formes sur son bras. Dessiner avec du sang... cette idée lui plaisait. Elle continuait ses volutes, comme celles qu'elle avait dessinées avec le vin, les mêmes courbes étranges. Ses parents n'avaient plus aucune idée de ce qu'elle faisait, elle était seule dans sa chambre à "dessiner". Elle continuait ça, et d'autres choses. Elle aimait beaucoup la couleur rouge, elle prit un pot de peinture rouge, et envoya de la peinture partout sur le plafond, sur le sol, sur les murs, sur le plafond, sur les meubles etc... Ses parents furent à nouveau très énervés. Sa mère la giffla, et son père lui tira les cheveux. Toutes en lui donnant des coups, ils lui répettaient : "Tu ne peindras plus ! Tu vas arrêter tes conneries ?" Ce qui ne la fit pas arrêter pour autant. Elle avait l'habitude de se prendre des coups, ça ne lui faisait rien.

A ses quatorze ans, elle se teignit les cheveux en rouge vifs. Quand ils virent ça, ses parents ne sachèrent plus quoi faire. Ils n'en pouvaient plus de cette enfant. Ils l'inscrivirent dans un internat, pour qu'eux, ils puissent souffler un peu. Là-bas, elle partageait sa chambre avec une fille assez spéciale. Elle s'appelait Marie, elle avait tout un attirail de sorcière et s'amusait à chanter des incantations en latin. C'était une belle fille, elle avait de longs cheveux roux vifs, des cheveux qui attiraient Caprice. Et pour la première fois, elle avait une amie. Cette histoire de magie lui plaisait également, c'était assez mystèrieux, ça lui plaisait. Bien sûr, moins que ses oeuvres d'art. Et elle considérait Marie comme une oeuvre d'art. Elle était belle, vraiment belle. Et sans savoir vraiment ce qui lui arrivait, un autre sentiments naissait en elle. Elle était amoureuse de cette fille.

Un jour, Caprice versa une larme, Marie lui demanda ce qu'elle avait. La franchise de la première fut directe, elle lui répondit : "Je t'aime." Et cet instant magique resta gravé dans l'esprit de la jeune fille. Marie déposa un baiser sur ses lèvres, Caprice cessa de pleurer, puis elle tomba dans ses bras. Elles restèrent un moment ainsi, tout près l'une de l'autre.

Puis, elle découvrit un tout autre élément qui commença à la fasciner : le feu. Marie lui avait demandé d'allumer une bougie pour un autre de ses rituels magiques. Et Caprice avait laché l'alumette sans faire exprès sur une pile de papiers. Celle-ci prit feu, les flammes qui s'élevaient était si magnifiques, de couleurs rouge-orangé et jaunes, c'était si beau ! Le surveillant arriva dans leur chambre et versa un seau d'eau sur les flammes. Puis ce fut l'interrogatoire, évidemment la franchise de Caprice fut encore de la partie. Quand ils lui demandèrent comment les papiers avaient pris feu, elle répondit : "J'ai fait tomber une alumette enflammée dessus." Evidemment, elle fut renvoyée de l'école.

Elle se retrouva chez elle. Et Marie était là, elle aussi, juste pour un moment. Pour lui dire au revoir. Elle restèrent un bon moment dans sa chambre. Et elle lui dit : "Je pense qu'il vaut mieux qu'on se sépare, car sinon je ne supporterai pas de ne te voir que pendant les vacances." Caprice hocha la tête et elles s'embrassèrent. A ce moment là, Victoria ouvrit la porte. Elle poussa un petit cri puis referma. Marie demanda à son amie s'il y avait quelque chose qu'elle désirait, en souvenir d'elle ; Caprice lui répondit : "Tes cheveux me fascinent." Alors Marie prit les ciseaux et coupa une de ses deux tresses, qu'elle tendit à l'autre jeune fille. Elle la rangea bien précieusement. Puis les parents débarquèrent et jettèrent Marie dehors de chez eux. Ils n'arrivaient pas à le croire ! Eux qui tenaient tellement à ce que tout soit comme tout le monde. Le fait que leur propre fille soit encore sur un point différente de ce qu'ils appelaient 'normalité' les enrageait encore plus.

Mais Caprice oublia Marie. Elle fut dégoûté des filles, dégoûté de ses parents. De ses parents qui l'avaient tous deux tant fait souffrir. Elle leur en voulait, oui, elle leur en voulait cruellement! Donc maintenant, elle veut devenir procureur, oui, et elle et persuider qu'avec de la perseverance, elle y arrivera! La jeune fille veut faire se métier pour se spécialisé dans les problèmes de l'enfance. Pour pouvoir envoyer en prison les parents indignes qu'elle rencontrera, et surtout pour pouvoir faire en sortes que personne ne revive ce qu'elle à vécut.. A ses 16 ans, elle se fit adopter par une famille, car elle fut retirré de la garde de sa vrai famille pour maltraitance...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberty Morgan
• To Be Marshmallow •

avatar

Féminin Nombre de messages : 656
Age : 27
[ LOVE ] : { My Dirty Little Secret } *
[ CITATION ] : { With Tired Eyes, Tired Minds, Tired Souls, We Slept } *
[ MOOD THEME ] : { Don't Worry, Be Happy } *
Date d'inscription : 30/09/2007

ABOUT YOU
AFFINITES ?:
OU EST-TU ?:
QUE PENSES-TU DE QUIET SOUL ?:

MessageSujet: Re: __{C}aprice*   Mer 24 Oct - 15:28

Il n'y a plus que le deuxième code à trouver, et un post d'une dizaine de lignes à me faire, et tu seras enfin validée Cool

_________________
LIBERTY IS A DRAMA QUEEN.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goodquietsoul.heavenforum.com
Caprice Terri
• In My Dangerous World •

avatar

Féminin Nombre de messages : 9
Age : 25
[ LOVE ] : _Je te trouve bien curieux! *
[ MOOD THEME ] : _Solitaire et Nostalgique. *
Date d'inscription : 24/10/2007

ABOUT YOU
AFFINITES ?:
OU EST-TU ?:
QUE PENSES-TU DE QUIET SOUL ?:

MessageSujet: Re: __{C}aprice*   Mer 24 Oct - 15:30

    Voilà, j'ais enfin trouvé le deuxième code!


Je vais commencer mon RP.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberty Morgan
• To Be Marshmallow •

avatar

Féminin Nombre de messages : 656
Age : 27
[ LOVE ] : { My Dirty Little Secret } *
[ CITATION ] : { With Tired Eyes, Tired Minds, Tired Souls, We Slept } *
[ MOOD THEME ] : { Don't Worry, Be Happy } *
Date d'inscription : 30/09/2007

ABOUT YOU
AFFINITES ?:
OU EST-TU ?:
QUE PENSES-TU DE QUIET SOUL ?:

MessageSujet: Re: __{C}aprice*   Mer 24 Oct - 15:33

Super !

GOOD LUCK Wink

_________________
LIBERTY IS A DRAMA QUEEN.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goodquietsoul.heavenforum.com
Caprice Terri
• In My Dangerous World •

avatar

Féminin Nombre de messages : 9
Age : 25
[ LOVE ] : _Je te trouve bien curieux! *
[ MOOD THEME ] : _Solitaire et Nostalgique. *
Date d'inscription : 24/10/2007

ABOUT YOU
AFFINITES ?:
OU EST-TU ?:
QUE PENSES-TU DE QUIET SOUL ?:

MessageSujet: Re: __{C}aprice*   Mer 24 Oct - 15:37

Mon RP:

    Caprice se reveilla comme un petit ange ce beau matin de dimanche. Que dieu benisse les week-end, elle n'avait même pas été reveiller par son fichue réveil qu'elle change d'ailleurs chaque semaine, pour mieux aller avec la nuisette qu'elle met. Enfin bref, Caprice se leva donc et alla se regarder dans la glace, habillée de son pyjama de satin blanc qu'elle avait eut pour noël, elle se trouvait plutot pas mal. La jeune fille descendit les escaliers de son appartement qui faisait bel et bien deux étages et alla dans le salon. Elle avait fait en sorte de se faire entendre pour que les bonnes sachent qu'il était temps de préparer son petit déjeuner. La jeune fille alla s'assoir dans un feuteuil douillet et moelleux dont les bonnes tappaient les coussins tous les matins. La petite blondinette pris la dernière revue de mode qu'une bonne venait d'acheter ce matin. Puis, la jeune fille appuya sur le bouton "lecture" sur le post dernier crit pour entendre le dernier album à la mode que tous les jeunes écoutaient en ce moment. Caprice fut sortit de ses pensés par la bonne qui arriva avec un plateau d'argent dans les mains qu'elle posa entre les deux accoudoirs du fauteuil. Caprice regarda son assiette, des oeufs avec du bacon. Ce n'était pas ce qu'elle voulait, mais ça pouvait passer. La jeune fille pris sa fourchette d'argent et piqua dans un petit bout de chaque, pour enfin le porter à sa bouche. Elle grimaca alors. Les oeufs n'étaient pas assez cuits et le bacon trop! Elle posa alors le plateau par terre avec dépit.

    La jeune fille se leva, son magasine à la main et alla raler dans les cuisines. Après cela, elle demanda qu'on lui fasse couler un bain bien chaud avec quelques pétales de roses parsemées à la surface. En attandant, elle alla dans sa chambre et se glissa dans ses draps de satin en finissant de lire son magasine. C'est là qu'elle eut le déclic. Elle vit une superbe petite robe en vente. Trés cher, certe, mais qu'importe, elle la voulait, elle l'aurait! Elle mis alors le magasine à la poubelle, ce qu'elle faisait d'ailleurs chaque matin quand elle à finit de le lire, puis elle alla dans la salle de bain. Elle ota son pyjama de satin blanc et se glissa dans l'eau brulante. Elle frissona quelques instants, puis se détendit enfin. Une fois propre, elle ordona à une bonne de lui ammené sa robe de chambre Etam. Elle se dirigea donc à nouveau dans sa chambre et alla dans la pièce énorme qui contenait ses vetements, sous-vetements, chaussures, accessoires ect... Après avoir murement réflechit, elle opta pour une petite robe noir Guess ainsi que ses ballerines blanches et un cerre-tête, des boucles d'oreils et un sautoir blanc pour faire resortir sa robe noir Guess. Puis, la jeune fille prit un de ses nombreux sac à main et ordona que sa limousine privée vienne la cherché.

    Une fois dans la voiture, elle regarda le paysage défilé devant ses yeux. Elle n'aimait pas cette ville, ni les personnes qui y habitaient. De toutes manières, elle méprisait tout le monde, ne regardant que son nombril, point final. Une fois arriver au centre commercial dans lequel elle faisait chauffer sa carte de bleu à chaque fois qu'elle y entrait, elle paya le chauffeur. Caprice commenca à avancer dans le centre commercial en entendant ses pas claquer et résonner. Elle aimait ça. Elle aimait aussi que les gens se retournent à son passage. D'un seul coup, Caprice se retrouva par terre. Quelqu'un venait malacontreusement de lui rentrer dedans. Elle se leva et rugit sans même prendre le temps de regarder celui ou celle qui venait de la bousculer:


    On ne vous a pas appris à marcher? Je n'ais ni besoin de nouvelle balerines ni d'un cheville cassée!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liberty Morgan
• To Be Marshmallow •

avatar

Féminin Nombre de messages : 656
Age : 27
[ LOVE ] : { My Dirty Little Secret } *
[ CITATION ] : { With Tired Eyes, Tired Minds, Tired Souls, We Slept } *
[ MOOD THEME ] : { Don't Worry, Be Happy } *
Date d'inscription : 30/09/2007

ABOUT YOU
AFFINITES ?:
OU EST-TU ?:
QUE PENSES-TU DE QUIET SOUL ?:

MessageSujet: Re: __{C}aprice*   Mer 24 Oct - 15:44

VALIDE *

_________________
LIBERTY IS A DRAMA QUEEN.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://goodquietsoul.heavenforum.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: __{C}aprice*   

Revenir en haut Aller en bas
 
__{C}aprice*
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GOODBYE MY FRIEND, GOOD MORNING MY LOVE :: IN LOVE __* :: » LA FLECHE DE CUPIDON. :: VALIDED HEARTS.-
Sauter vers: